IMG_20121231_170059

 

En tant que Bressane, je me devais de donner une recette avec du poulet dedans, forcément. 

Et vivant près du Jura, je devais aussi aussi honorer le vin jaune ! Bon vous allez finir par croire que je bois comme un trou et qu'on mange comme dix dans notre pays mais non, on garde ça pour les grandes occasions.

Donc, du poulet au vin jaune et aux morilles c'est la recette parfaite

J'ai cuisiné ce plat pour le jour de l'an, avec mes amis, on l'a dégusté avec un gratin dauphinois, mais avec du eiz sauvage c'est également très bon, voire même meilleur, parce qu'on peut mettre plein de sauce sur le riz (ben quoi on est en période de fêtes nan ? Donc, on peut se faire plaisir)

J'ai mis de l'amour dans ce plat alors j'espère que vous allez l'apprécier, et l'essayer, mais il faut prendre des vraiment des produits de qualité, pas un poulet de supermarché, un poulet au moins fermier, au mieux, un vrai poulet de Bresse, mais même moi j'ai pris un poulet fermier, mais un bon hein ! Et de bonnes morilles, séchées, pas en boite de conserve, elles auront un goût désagréable, acide, amère bref pas bon, les morilles séchées, certes sont plus chères mais bien meilleures. 

 

********************************************************************

Ingrédients :

* un poulet fermier découpé (vous pouvez demander à votre boucher de le faire) 

* deux échalottes

* un oignon

* une boite de morilles séchées

* un gros pot de crème 400 ou 500 grammes (ah ben oui)

* une bouteille de vin jaune du Jura, vous n'en aurez pas besoin d'une bouteille entière

* du vin blanc sec, 200ml environ

* un peu de farine

 

Faire réhydrater les morilles, les mettre dans un bol d'eau froide et les laisser gonfler. Changer l'eau et répéter l'opération au moins deux fois (trois fois c'est mieux)

Ciseler l'échalotte et couper l'oignon en petits morceaux.

Dans une cocotte (en fonte c'est mieux) faire fondre une GROSSE noisette de beurre et faire revenir les échalottes et l'oignon.

Dans cette même cocotte, ajouter les morceaux de poulet, que vous aurez rapidemment passé préalablement dans la farine. Quand le poulet a coloré, le retirer du feu. 

 

 

20121231_111248

Ensuite, ajouter le vin blanc sec, et la crème, faire bouillir un peu la sauce. Puis, avec une girafe ou un mixeur, mixer la sauce. Goûter pour voir s'il faut ajouter du sel ou du poivre. 

Ajouter de nouveau les morceaux de poulet, ajouter le vin jaune (comptez un verre pour deux personnes) enfin les morilles, et faire cuire tout tout tout doucement pendant aussi longtemps que vous le pouvez, moi je l'ai mis 3-4 heures sur feu doux. 

Voilà, c'est tout simple, mais cela demande de bons produits et un peu de temps !

A déguster avec du riz sauvage ou des tagliatelles fraîches ! 

 

184511_192263637579747_1744480020_n